La maison qu’il ne fallait pas cambrioler Agrandir l'image

La maison qu’il ne fallait pas cambrioler

Cette histoire érotique porte sur la vengeance d'une dominatrice, et elle ne fait pas dans le soft. 

PDF 8 pages 

Plus de détails

498 Produits

2,00 € TTC

En savoir plus

Tomber entre les mains d’une dominatrice qui a envie de vous découper en morceau, ce n’est vraiment pas de chance. Mais que cette dominatrice est du monde de la nuit c’est bien pire. C’est pourtant ce qu’il arrive au jeune « mémaitre » ayant profité de la fille d’une patronne de casino.